Le SEO, ou comment apprivoiser Google

Comment apprivoiser Google ?

C’est quoi au juste ?

On parle de SEO pour désigner une méthode dite « naturelle » de référencement. Autrement dit, c’est l’art de faire comprendre à Google et autres moteurs de recherche, que votre site est bien mieux que celui du voisin.

Établir une stratégie SEO demande du temps, beaucoup de temps ! Votre site est jeune et vous voulez être en première place des mots clés les plus concurrentiels ? Armez-vous de patience, faites chauffer le café et asseyez-vous confortablement parce que Google ne vous connait pas, et jusqu’à preuve du contraire, il ne vous aime pas. A vous de l’amadouer en respectant ses exigences qualité et peut être un jour, dans quelques mois de dur labeur, vous pourrez atteindre vos objectifs.

A titre d’information : Un site web nouveau-né met en moyenne plusieurs semaines pour être convenablement indexé sur les moteurs de recherche. Et encore, il faut lui envoyer l’invitation sinon il passera vous faire un petit coucou quand il aura le temps…

Définition :

La définition un peu barbante mais incontournable pour que chacun puisse être sur un pied d’égalité :

Le SEO (Search Engine Optimization) est comme son nom l’indique, l’optimisation de vos pages web sur les moteurs de recherche. Il vous en faut plus ? Et bien, c’est l’ensemble de techniques et pratiques visant à positionner votre site internet dans les plus haut résultats de recherche afin accroître sa visibilité. Et donc engendrer un maximum de trafic.

Retenez bien qu’une bonne position de votre site web est primordiale si vous voulez sortir de l’anonymat.

Comment ça marche ?

Référencer un site internet demande certaines compétences. C’est pourquoi il est nécessaire de parfaire ses connaissances avant de se lancer, ou faire appel à un prestataire compétent dans ce domaine. D’ailleurs l’un n’empêche pas l’autre, mais je m’égare…

Un référencement SEO se décline en 3 grands axes :

  • Technique
  • Contenu
  • Notoriété

Chacun de ses axes à leur importance, et la priorité de chacun vis-à-vis des différents moteurs de recherches n’est pas forcément la même, mais étant donné qu’ils sont tous lié entre eux, cela n’a pas grande importance. Travaillez-les tous.

La Technique, moderne et fonctionnel

Le premier axe de référencement naturel n’est autre qu’un travail de forme. Je pourrais encore décliner cet axe en plusieurs partie mais ne nous étalons pas d’avantage, je risquerais de vous perdre. Restons simple.

La technique regroupe toute les méthodes dont vous disposez pour le bon fonctionnement du site :

  • Les technologies utilisés (à jour et fonctionnelles),
  • Une vitesse de chargement des pages (oubliez les photos 4K si c’est pour ensuite les redimensionner en 300×300),
  • Un design agréable à l’œil,
  • Une ergonomie maîtrisée pour une navigation fluide et plaisante,
  • Le multi-support (ordinateur, tablette, mobile),
  • Etc…

Vous avez compris où je voulais en venir, c’est en gros ce à quoi consiste le travail d’un Développeur et d’un WebDesigner.

« Mon nouveau site rempli déjà ces critères » vous me direz. Alors oui, c’est peut-être vrai maintenant, mais plus tard ? La partie Technique s’inclus dans le SEO, elle en est même indissociable, parce qu’internet évolue constamment. Il est toujours bon de garder un œil dessus. Passons à la suite.

Le Contenu, séduire c'est réussir

Si la technique est la forme, le travail sur le contenu de votre site représente le fond.

Inutile d’avoir un site si vous n’avez rien à raconter.

Vous avez déjà ouvert un livre pour n’y découvrir que des pages blanches ? Ici c’est pareil, vos internautes/mobinautes ne consulterons pas vos pages s’ils n’y découvrent que néant.

Laissez Google et ses amis les robots espions de côté pour l’instant, pensez d’abord à ce que vous pouvez apporter aux visiteurs. Vos pages doivent répondre à une problématique, donner de l’information et surtout, apporter une plus-value que vos concurrents n’ont pas. Si vous parvenez à séduire la « cible », elle reviendra.

Gardez à l’esprit que, comme pour la technique, le contenu se travaille en permanence. Un site dynamique est un site vivant, vous devez continuellement l’approvisionner autant que faire se peut.

Maintenant que c’est dit, passons aux moteurs de recherches. Il existe des « normes » à respecter pour améliorer son référencement sur le contenu. Quelques pistes :

  • Une seule balise H1 par page (conseillé mais pas obligatoire),
  • Respecter la hiérarchie des titres (H1, puis H2, puis H3…),
  • Utiliser le texte gras pour les mots clés importants,
  • Nommer ses images (pas de F564ML.png par exemple),
  • Toujours renseigner la balise ALT des images (description de l’image),
  • Maillage interne (liens de vos pages renvoyant à d’autres),
  • Utiliser les données structurées,
  • Etc…

Même si cela à son importance, je ne vais pas m’attarder là-dessus, cela se met en place dans le contenu mais se travaille en amont dans la technique. Oui c’est étrange mais je vous ai bien dit que tout était lié.
La compréhension des moteurs de recherche évolue et si le texte est pertinent, vos images rattachées le seront aussi pour Google.

En résumé, c‘est un plus, il vaut mieux le faire dans la mesure du possible, mais favorisez toujours vos visiteurs. Ce sont eux qui, si vous avez convenablement fait votre boulot, constitueront votre principale source de trafic, ce qui me permet de passer au point suivant.

La Notoriété, grandir peu à peu

La notoriété - le netlinking seo

Nous avons vu la forme, nous avons vu le fond, que reste-t-il ? Et bien l’image, celle qu’on de vous les moteurs de recherches, mais aussi vos visiteurs.

« Comment travailler sa notoriété sans trafic ? » C’est sûr ce n’est pas très logique vu comme ça, mais je vous assure ça l’est si tant est votre travail sur les précédents aspect du SEO a été fait.

« Pensez liens, pensez Netlinking »

Les liens sont en effet très importants. Outre les liens internes qui développent votre maillage, les liens extérieurs peuvent vous aider à déloger votre principal concurrent de sa prestigieuse première place à vos profits :

  • La quantité : Ne cherchez pas à apparaître sur toutes les pages d’un site en particulier. Visez plutôt une grande quantité de site vous apportant un lien unique. Être présent partout, c’est ce que vous devez retenir, mais pas à tout prix.
  • La qualité : Il y a des sites pertinents, et puis il y a les autres. Privilégiez les premiers, Google aime quand un site populaire vous recommande, c’est encore mieux si la thématique est similaire à la vôtre. En revanche évitez les autres. Fût un temps, tout le monde se jetaient sur les sites annuaires, il en reste certains que les moteurs de recherches respectent, mais pas beaucoup.
  • La crédibilité : Si vous parvenez à avoir des liens qui respectent ces conseils, veillez à ce qu’ils soient mis en évidence. Un lien dans un article de blog bien construit et agrémenté de textes et images en rapport avec votre thématique aura plus d’importance que dans le pied de page d’un e-commerce productif.
  • L’ancrage : De manière générale, il est recommandé d’habiller son lien. Entendez par là qu’il est préférable de construire son lien autour d’un mot clé plutôt que « cliquez ici » ou « en savoir plus ». Cependant, Google n’aime pas les abus, alors variez vos intitulés de liens, soyez créatif.

Les Réseaux sociaux aussi sont générateurs de lien. Partagez les contenus, touchez toujours plus de monde, fidéliser. Nul doute que les moteurs de recherches accordent à ses liens une attention particulière étant donné leurs fortes propagations susceptibles de vous générer beaucoup de liens automatiquement.

« Notoriété, liens ? J’ai pas compris le rapport. » C’est la même chose, tout ce travail de netlinking vise à se faire connaître, ce qui générera du trafic de plus en plus conséquent jusqu’à titiller la curiosité de Google lui-même.

Le SEO comment ça marche ?

Conclusion

Ça y est, vous avez suivi ce billet jusqu’au bout, c’était pas si compliqué en fin de compte. Vous avez désormais les connaissances essentielles qui vous aideront à réussir votre référencement convenablement.

Quelques rappels importants :

  • Avoir un site bien construit et dynamique,
  • Etre disponible et intuitif sur tout support,
  • Proposer du contenu qualitatif,
  • Choisissez bien vos liens,
  • Ne négligez pas les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *